Agences Immobilieres Solvimo
Reseaux Sociaux
Mon Espace Personnel
Connexion
geoloc
RECHERCHE
Votre Newsletter Solvimo
tel
email
édition du 11 fevrier 2016

Retour au sommaire
Votre habitation est bien isolée mais votre facture énergétique pèse encore trop lourd dans votre budget ? Alors, comment réaliser entre 25 et 30 % d'économies supplémentaires ? Grâce à la domotique ! Suivez le guide…

  LA DOMOTIQUE PERMET D'ALLIER ÉCONOMIES D'ÉNERGIE ET CONFORT.

  1°C EN MOINS DANS VOTRE HABITATION VOUS FERA ÉCONOMISER 7 % SUR VOTRE FACTURE DE CHAUFFAGE !

  RÉGLER L'ÉCLAIRAGE EN FONCTION DES ACTIVITÉS DE CHACUN

  TRAQUER LES VEILLES ET S'ÉQUIPER DE MULTIPRISES À INTERRUPTEUR.

  LA PROGRAMMATION DES VOLETS PEUT ÊTRE ASSOCIÉE À CELLE DU CHAUFFAGE.

Comment ça marche

La domotique permet de contrôler à distance la consommation d’énergie en fonction de vos besoins, en agissant sur la programmation ou la coordination des équipements de chauffage, de ventilation et d’électricité entre eux. En utilisant des installations appropriées, vous pourrez ainsi économiser entre 25 et 30 % sur vos dépenses énergétiques, selon travaux.com, service de mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment. Sans compter que cette technologie constitue une aide précieuse pour les personnes dépendantes et à mobilité réduite.




Réduire votre facture de chauffage

Grâce à la domotique, vous pouvez piloter à distance votre système de chauffage pour économiser de l’énergie tout en conservant un certain confort. Un thermostat d’ambiance programmable, un programmateur d’ambiance ou encore un gestionnaire d’énergie permettent de réguler le chauffage pièce par pièce et d’adapter la température en fonction des besoins. Ne passez pas à côté de ces solutions innovantes, alors que le poste chauffage représente en moyenne entre 60 et 70 % de la consommation d’énergie d’un ménage et que 1°C en moins peut vous faire économiser 7 % sur votre facture de chauffage.




Gérer l’éclairage de votre logement

L’éclairage a un coût énergétique : 330 kWh/an en moyenne pour un ménage, selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Des solutions simples existent pour réduire la facture, comme la pose d’un interrupteur automatique dans les lieux de passage ou d’un gestionnaire d’ambiance lumineuse, qui permettent de programmer le niveau d’éclairage en fonction des activités.




Maîtriser l’utilisation de vos équipements technologiques

Autre point noir : l’électricité consommée par toutes ces merveilles technologiques qui équipent aujourd’hui notre logement. Selon l’Ademe, une famille « très équipée », consomme en moyenne 700 kW/an en appareils de loisirs audiovisuels, bureautique, communication. Premier point à ne pas négliger : les veilles. Chaque foyer dispose en moyenne entre 15 et 50 équipements dotés de veille. Même si des progrès ont été faits en la matière, la puissance totale de ces veilles pour un ménage dépasse souvent 50 W, soit entre 7 et 18 % de la consommation électrique pour un coût de 23 à 85 euros, selon travaux.com. Comment déjouer ces consommations cachées ? En débranchant après usage les chargeurs d’appareils portables et autres consoles de jeux, postes de radio et de télévision. Autre astuce : s’équiper de multiprises à interrupteur, qui permettent de brancher plusieurs appareils ensemble et de les éteindre tous en même temps.




Programmer les volets roulants

Les volets roulants électriques programmés à heures régulières permettent des économies d’énergie avérées sur le poste éclairage. Par exemple, fermer automatiquement tous les volets dès que la nuit tombe en hiver pour conserver la chaleur permet jusqu’à 10 % d’économies de chauffage. À cela s’ajoute, l’optimisation thermique générée par le soleil qui entre (volets ouverts) et le froid qui reste dehors (volets fermés). De plus, autre avantage de la domotique, la programmation des volets roulants à heures fixes peut être associée à celle du chauffage via un gestionnaire d’énergie.