Agences Immobilieres Solvimo
Reseaux Sociaux
Mon Espace Personnel
Connexion
geoloc
RECHERCHE
Votre Newsletter Solvimo
tel
email
édition du 11 juin 2018

Retour au sommaire
Dossier d'expert :
Dernière ligne droite pour profiter du crédit d'impôt sur les portes et fenêtres

Une ristourne sans condition de ressources
L'isolation des portes et fenêtres jugée « inefficace »
Du CITE à... une prime pour travaux

1er juillet 2018, c'est la date butoir pour bénéficier du crédit d'impôt accordé pour la pose de doubles vitrages, volets isolants et autres portes d'entrée.

  LE CRÉDIT D'IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE PERMET DE DÉDUIRE DE SON IR 30 % DES DÉPENSES ENGAGÉES.

  LE CITE POUR L'ISOLATION DES PORTES ET DES FENÊTRES EST DE
15 % JUSQU'AU 1ER JUILLET 2018.

  À PARTIR DU 1ER JANVIER PROCHAIN, UNE PRIME, VERSÉE DÈS LE DÉBUT DES TRAVAUX, REMPLACERA LE CITE.

Une ristourne sans condition de ressources

Mis en place en 2005, le crédit d'impôt pour les économies d’énergie a été progressivement modifié par les lois de finances successives, pour devenir, depuis le 1er septembre 2014, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE). À l’origine, il concernait tous les travaux d'amélioration énergétique effectués dans son habitation principale : isolation thermique, installation de chaudières à condensation ou d'équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable, etc. Grâce au CITE, tout propriétaire peut ainsi déduire de son impôt sur le revenu 30 % des dépenses engagées (hors main d’œuvre) sur une période de cinq ans, dans la limite de 8 000 euros pour une personne seule, 16 000 euros pour un couple, plus 400 euros par personne à charge, sans condition de ressources et sans obligation de réaliser un bouquet de travaux.




L’isolation des portes et fenêtres jugée « inefficace »

Le gouvernement, ayant estimé « inefficaces » les travaux d’isolation thermique sur les parois vitrées, volets et portes extérieures, a décidé d’en supprimer la subvention progressivement et de la stopper définitivement le 1er juillet prochain. Vous disposez encore de quelques jours pour lancer les travaux et bénéficier d’un CITE de 15 %.




Du CITE à... une prime pour travaux

Le crédit d’impôt de 30 % qui reste octroyé pour l’isolation des murs, des toitures, des terrasses ou encore pour l’installation de système de chauffage à haute performance énergétique (hors fioul) va, lui aussi, disparaître au 31 décembre 2018 pour être remplacé à compter du 1er janvier 2019 par une prime. Et là, bonne nouvelle, cette prime sera versée sous forme de chèque dès le départ, alors que le CITE était accordé un an après la fin des travaux. Un sacré coup de pouce quand on connaît le coût d’un ravalement ou d’une réfection de toiture !
Mais le changement ne s’arrête pas là car la prime sera calculée en fonction de l’efficacité énergétique des travaux. Et il reste deux inconnues à ce jour : d’abord, la liste des travaux éligibles à cette prime ne sera dévoilée qu’à l’automne, ensuite, les barèmes n’ont pas encore été définis. « Nous travaillons à ce que l’offre soit la plus incitative possible », a déclaré Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.