Agences Immobilieres Solvimo
Reseaux Sociaux
Mon Espace Personnel
Connexion
geoloc
RECHERCHE
Votre Newsletter Solvimo
tel
email
édition du 11 mai 2018

Retour au sommaire
Kitsch le rotin ? À l'heure où le naturel s'impose dans la vie de tous les jours, le rotin fait un retour en force dans la déco. À l'intérieur comme à l'extérieur, focus sur ce matériau authentique et chaleureux.

  ON TROUVE LES PLUS BELLE VARIÉTÉS DE ROTIN EN INDONÉSIE.

  AUJOURD'HUI, LE ROTIN SE FAIT OBJET DE DÉCO, À DÉCLINER DANS TOUTES LES PIÈCES DE LA MAISON.

Une fibre tropicale très résistante

On le confond souvent avec le bambou ou l’osier. À tort. Le rotin est une liane d’origine tropicale de la famille des palmiers, contrairement à l’osier, plante issue du saule, et au bambou, tige creuse qui ne peut pas être courbée. Le rotin, lui, est une fibre pleine, allant du jaune paille au brun foncé. C’est principalement en Asie, et plus précisément en Indonésie, que l’on trouve les plus belles variétés. Très apprécié pour la souplesse de sa fibre et sa robustesse, il peut être tressé, laissé naturel ou utilisé de manière plus brute en extrayant sa moelle.




De la « chaise soleil » intemporelle...

Dans les années 1950, l’ergonomie de la forme est privilégiée à l’aspect déco. La célèbre « chaise soleil » fait partie de ces meubles aux lignes simples mais étudiées. Aujourd’hui encore, les fabricants s’inspirent largement de cette réalisation représentative du design français de ces années là. Son façonnage géométrique suscite toujours autant de fascination.




...au fauteuil suspendu

Le retour du rotin est marqué par le fauteuil suspendu, que l’on installe à l’extérieur, ou à l’intérieur dans une chambre, un salon ou un espace partagé où l’on aime se retrouver. L’engouement actuel pour le rotin touche également les commodes et les guéridons, le berceau de bébé, ainsi que les accessoires comme les miroirs, les abat-jours et autres suspensions... Associé à d’autres couleurs et matériaux, le rotin apporte une touche bohème et authentique à votre intérieur.
Enfin, l’indémodable panier reste le must du rotin. Petit, grand, difforme, il allie un côté pratique à un aspect déco. Et tous les usages sont permis : abat-jour, pot de fleur, décoration murale, rangements de toutes sortes...




Un brin dur !

Résistant, imputrescible, facile d’entretien et encore abordable, le principal défaut du rotin est sa dureté. En été, vous recouvrirez votre fauteuil par quelques coussins ou un plaid en tissu naturel. Que vous remplacerez, l’hiver, par un plaid en agneau de Mongolie, très tendance, pour plus de moelleux.