Agences Immobilieres Solvimo
Reseaux Sociaux
Mon Espace Personnel
Connexion
geoloc
RECHERCHE
Votre Newsletter Solvimo
tel
email
édition du 11 fevrier 2016

Retour au sommaire
Istres (13), par Valérie Negrel

Quelles sont les spécificités du marché immobilier de votre ville ? Qu'est-ce qui la rend attractive ?

Notre bassin de l’emploi à Istres, ville posée en bordure de la plaine de la Crau et à proximité du massif des Alpilles, de la Camargue et du littoral méditerranéen, et encadrée par l'étang de Berre et l'étang de l'Olivier, est en perpétuel mouvement grâce à la base aérienne, Dassault, BMW, Airbus et toutes les industries pétrolières et dérivés qui nous entourent. Toutes ces activités apportent un flux permanent de personnes et, de ce fait, nous avons beaucoup de transactions à traiter. Et ce, quel que soit le type de logements : qu’il s’agisse des petits pavillons ou des maisons de belles prestations. À noter : il y a aussi de nombreux programmes neufs et des projets à venir.


Appartements et maisons : quels sont les produits les plus demandés et à quels prix se vendent-ils ?

Les produits les plus recherchés sont les maisons T3-T4, aux alentours de 200 000-250 000 euros. Mais les demandes tendent actuellement et, de plus en plus, vers des produits et des budgets inférieurs à 250 000 euros, ce qui oriente plutôt nos ventes vers des maisons T3. La baisse des taux d’intérêts et l’augmentation de l’enveloppe du PTZ devraient nous apporter de nouveaux clients, des jeunes locataires, qui se dirigeront vers des biens dans le neuf.


Comment se porte le marché de la location dans votre agence ?

Très bien, nous avons enregistré une forte demande sur le marché locatif durant ces trois derniers mois. De demandes que nous traitons en étant très réactifs. Ces mouvements d’entrées et de sorties de mandats nous apportent travail et notoriété grâce à notre professionnalisme.




Le Loroux-Bottereau (44), par Franck Brousse

Quelles sont les spécificités du marché immobilier de votre ville ? Qu'est-ce qui la rend attractive ?

Le Loroux-Bottereau fait partie de l'aire urbaine de Nantes et de l'espace urbain de Nantes - Saint-Nazaire. C’est une ville dynamique, au même titre que Saint-Julien-de-Concelles ou La Chapelle-Basse-Mer. Elle propose des écoles maternelles, primaires et collèges, toutes sortes de commerces, et elle est desservie par les gares SNCF de Mauves-sur-Loire et Thouaré-sur-Loire.


Vente d'appartements et de maisons : quels sont les produits les plus demandés et à quels prix se vendent-ils ?

Les biens les plus demandés à Le Loroux-Bottereau sont les maisons. Le prix de vente pour une maison récente avec 3 chambres se situe entre 200 000 et 210 000 euros. Les terrains à construire sont très recherchés également. Ils se négocient autour de 80 000 euros pour une surface de 500 m² en moyenne.


Comment se porte le marché de la location dans votre agence ?

Le marché locatif est dynamique dans notre secteur. La loi Alur a complexifié la mise en location des logements (rédaction des baux, liste des pièces justificatives…), ce qui incite de nouveaux bailleurs à se tourner vers notre agence.




La Pradet (83), par Franck Joseph

Quelles sont les spécificités du marché immobilier de votre ville ? Qu'est-ce qui la rend attractive ?

Commune de 11 000 habitants, dans le Var, à 8 km de Toulon, Le Pradet compte plusieurs plages puisqu’elle est située sur le littoral. Effectivement, sa situation géographique en fait une ville très agréable, toutefois, elle présente le désavantage d’avoir trop de logements des années 1960 et pas assez de résidences de standing avec confort (ascenseur). La ville compte également beaucoup de villas de tous âges avec, pour la plupart, vue sur mer.


Vente d'appartements et de maisons : quels sont les produits les plus demandés et à quels prix se vendent-ils ?

Dans notre ville, les produits les plus recherchés sont les appartements au calme, de 2 à 3 chambres, avec garage et terrasse. Il faut compter un budget de 250 000 à 350 000 euros. Les belles villas à proximité du centre sont également prisées. La surface la plus demandée est de 500 m² environ dont 100 m² habitables, plus annexes, pour un prix compris entre 400 000 et 450 000 euros.


Comment se porte le marché de la location dans votre agence ?

Malheureusement, au Pradet, il est difficile de se loger en location : il n’y a pas assez d'offres de villas, même petites, et d'appartements confortables. L’immobilier au Pradet reste évidemment un bon placement. D’autant que c’est presque toujours le bon moment d'investir à condition d'être conseillé par des professionnels ayant eux-mêmes du patrimoine et fait leur preuve.




Saint-Etienne (42), par Hervé Font

Quelles sont les spécificités du marché immobilier stéphanois ? Qu'est-ce qui rend votre ville attractive ?

La ville de Saint-Étienne est en pleine mutation. Le Zénith est sorti de terre il y a quelques années, la faculté de médecine a été déplacée dans le secteur nord, et le centre-ville réorganisé. La ville ne manque néanmoins pas d’atouts : elle est chaleureuse. Le parc du Pilat, à quelques minutes, permet de pouvoir s'oxygéner ; grâce au plan d’eau de Saint-Victor-sur-Loire, on peut profiter des joies des activités aquatiques, et il y a bien sûr, son grand club de football, l’ASSE, pour les amateurs, avec le Musée des verts, pour les sorties en famille !


Quels sont les produits immobiliers les plus demandés et à quels prix se vendent-ils ?

Saint-Étienne est une des villes les moins chères de France. Les prix varient de 400 euros/m² pour les secteurs les moins attractifs à 1 700 euros/m² pour les plus recherchés. Pour les maisons, qui se situent surtout en périphérie de la ville, le prix cible est compris entre 200 000 et 250 000 euros.


Selon vous, est-ce le bon moment pour investir ?

Oui. Beaucoup de critères sont effectivement réunis pour faire un bon placement : les prix sont bas, les taux d'intérêts faibles, la ville est en profonde mutation, ce qui permet d'envisager l'avenir immobilier sereinement.




Choisy-au-bac (60), par Arnaud Umdenstock

Quelles sont les spécificités du marché immobilier de votre ville ? Qu'est-ce qui la rend attractive ?

Choisy-au-Bac est un village très dynamique situé en périphérie de Compiègne. Un village cossu, recherché, qui fait partie de l’ARC – agglomération de région de Compiègne – et qui bénéficie des transports gratuits, de nombreuses infrastructures, de commerces, d’écoles, d’associations sportives et culturelles. Tous les avantages de la ville, sans y être. L’une des spécificités de cette commune : le taux de propriétaires, qui est de 75 %. C’est l’une des villes les plus attractives de l’Oise, plutôt réservée aux secundo-accédants. Et il faut savoir que certaines maisons se vendent sans passer par la case « promotion ». Ceux qui sont en recherche sur ce secteur doivent donc se faire connaître et référencer en agence afin d’être contactés lorsqu’un bien qui leur correspond « rentre » en agence.


Vente d'appartements et de maisons : quels sont les produits les plus demandés et à quels prix se vendent-ils ?

Le marché de Choisy-au-Bac est constitué essentiellement de maisons. Et les prix de certains biens, quoiqu’un peu inférieurs, sont très proches de ceux de Compiègne. Le prix moyen de vente d’une maison se situe entre 200 000 et 300 000 euros. Ce qui n’est pas le cas d’un autre marché de report de Compiègne, Thourotte, à 10 km plus au nord, où nous avons une autre agence : là, les prix tournent autour de 150 000 et 200 000 euros.


Selon vous, est-ce le bon moment pour investir ?

Oui, c’est le bon moment. Les taux sont bas, le marché s’est stabilisé. Mais il faut se positionner plus rapidement. En effet, depuis le début de l’année, les acheteurs sont de nouveau très actifs et les ventes sont en progression. L’offre commence donc à se réduire. Les prix sont sables et les délais de vente raisonnables, autour de trois mois.